Le vin de glace

L’HISTOIRE DU VIN DE GLACE

Le vin de glace (ou eiswein en allemand) fut « découvert » en Franconie en 1794, lorsqu’une vague de froid inhabituelle gela les raisins sur leur souche. Les paysans, inquiets à l’idée de perdre leur récolte, décident de les presser et furent agréablement surpris d’obtenir un vin sucré.

Les raisins destinés à la production de vins secs sont récoltés en septembre ou en octobre; ceux que l’on réserve à la fabrication du vin de glace, en revanche, demeurent sur leur vigne jusqu’à ce que le froid les durcisse comme des billes.

La vigne, sous le gel, a un goût spécial et unique…

Au Canada, on attend habituellement jusqu’à Noël, ou au début du mois de janvier. Puisque leur jus possède une forte teneur en sucre, la température doit chuter bien en deçà du point de congélation et y demeurer longtemps pour que l’on puisse récolter et presser les grappes tandis qu’elles sont encore gelées.

Nous nous déplaçons pour vous servir!

Nous respectons vos droits à la vie privée. Vos informations resteront confidentielles.

Cliquez ici pour nous contacter, vous pouvez aussi nous rejoindre sur :

info@savourina.com

(438) 725-5268